Résumé de match : N2 // J19 : CESSON - CHARTRES

Victoire à Cesson 29 à 28.

C’était le match attendu de cette 19ème journée de la poule 2. Et on peut dire que ce duel de réserves de LNH, respectivement 2ème et 3ème, a répondu aux attentes, à l’issue d’une rencontre au scénario incroyable et plein de suspens.

Après un match aller « référence » de la part des chartrains (victoire 37 à 27), il était prévisible que les banlieusards rennais mettent le feu à la maison eurélienne dès le coup d’envoi.

Mais grâce à une assise défensive retrouvée et à de très belles parades de notre portier, nous parvenons à contenir la fougue bretonne, avec deux formations ne parvenant pas à prendre de l’avance au tableau d’affichage (2-3, 5ème,  5-3 à la 10ème, puis 5-6 à la 13ème).

C’est à ce moment précis de la première période que les réservistes chartrains vont placer un premier coup d’accélérateur, bien aidés une nouvelle fois par leur travail défensif de qualité. Nous résistons aux multiples duels proposés par la base arrière cessonnaise, et résistons tant bien que mal au travail de titan opéré par les deux pivots locaux à l’intérieur de notre dispositif défensif.

Nous faisons, parallèlement,  preuve de patience et de maitrise dans le domaine offensif, et profitons pour faire un premier break (6-9, 15ème).

Avance que nous allons conforter, toujours grâce à un bloc défensif solidaire, nous permettant de nous offrir des ballons de contre (8-12, 20ème).

Un matelas de quatre longueurs que nous allons parvenir à conserver jusqu’au retour aux vestiaires (12-16 à la mi-temps).

Comme constaté à Cherbourg une semaine avant, malgré deux premières minutes en demie teinte, nous nous remettons rapidement en scelle. Nous parvenons toujours à contenir les assauts bretons avec une ambition défensive, pourtant égarée lors des dernières rencontres. Les Bleuets continuent à agir en contre, et en profitent pour assurer ce qui sera le plus gros écart du match en leur faveur (14-20, 38ème).

Mais tout breton qu’il est, ne baisse jamais pavillon, et le navire cessonnais va se remettre petit à petit à flot à l’entame du dernier quart d’heure.

Notre bloc défensif est moins actif et uni, et les efforts réalisés jusque là dans ce domaine, ne le sont plus. Nos attaques manquent de tranchant, et nous subissons un réel coup de pompe physique (20-22, 45ème, puis 24-24 à la 50ème).

La rencontre est totalement relancée avec un final s’annonçant électrique !

C’est même une regrettable exclusion temporaire en notre défaveur à six minutes du coup de sifflet final (26-26), enchainé d’un but du gardien local dans notre cage laissée vide qui va permettre aux locaux de passer devant au score (27-26, 55ème).

Mais sans paniquer, et en se reposant de nouveau sur ce qui avait fonctionné durant les trois quarts de la rencontre, nous parvenons à infliger un 3-0 en quatre minutes aux locaux qui ne s’en remettront pas (27-29, 59ème), malgré une réduction du score dans les toutes dernières secondes.

Score final, 29 à 28 en faveur des minots chartrains, qui, grâce à cette très belle performance, conservent leur troisième place , et en profitent également pour grapiller leur retard sur leur adversaire du soir.

Une course aux deuxième et troisième places qui s’annonce passionnante. Derrière le toujours invaincu et nouveau pensionnaire de la N1 nantais (que je profite pour féliciter !), Cesson, Saint Nazaire et la réserve chartraine se tiennent en un point.

Il reste trois journées aux bleuets pour tenter d’aller chercher une place sur le podium.

Et pour entamer cette ultime trilogie, c’est Dreux qui nous rendra visite lors la prochaine journée.

Attention, horaire et lieux inhabituels : ça sera ce Vendredi 10 Mai, avec un coup d’envoi à 20h à la Halle Jean Cochet.

Nous vous y attendons nombreux !

Yann LEMAIRE