Résumé de match : PROLIGUE // J13 : CHARTRES - CHERBOURG

Chartres – Cherbourg / 32-27 – Les Bleus vainqueurs sans peur avant la trêve

Pour la dernière de l’année, Chartres a totalement maîtrisé sa partition. Une belle façon de conclure une phase aller presque parfaite. Les Bleus peuvent désormais se reposer avant la reprise le 1erfévrier 2019.

Venus avec un effectif réduit, avec notamment les absences de Guillard, Bordier et Gunko, les Normands n’ont pas fait le poids face à une équipe de plus en plus rodée. Dès l’entame, la différence sur le terrain était visible et donnait à voir une rencontre déséquilibrée. Le C’CMHB appuyait là où les Mauves avaient mal et montrait une solidité impressionnante. Au tableau d’affichage, après seulement dix minutes, les hommes de Jérôme Delarue possédaient une avance confortable (5’, 4-0 puis 7-2 à la 11’). Le début de match était tout simplement parfait côté chartrain.

Les Normands ne trouvaient que très peu de solutions en attaque et souffraient en défense. Les Bleus prenaient logiquement le large et poursuivaient leur croisière sans accros (19’, 12-4). Ricardo Candéias répondait présent comme l’ensemble du collectif eurélien. La JSC tentait, en s’appuyant sur ses armes à l’aile, de limiter la casse avant la pause. A mi-chemin, les Bleus comptaient six longueurs d’avance. Un avantage qui aurait pu être bien plus important sans quelques pertes de balles et erreurs qui ont permis aux visiteurs de rester dans le match (MT, 16-10).

Cherbourg n’a pas lâché

Dans une situation difficile, mené depuis le début, Cherbourg aurait pu céder complétement et partir un peu plus tôt en vacances (37’, 21-14). Il n’en a rien été. Portés par leur duo d’ailiers, Youen Cardinal (8 buts) et Williams Manebard (9 buts), les Cherbourgeois ont tenu bon et ont continué d’y croire. Une philosophie qui leur a permis de revenir légèrement au score au cours du deuxième acte (40’, 21-19). Un retour éclair qui n’a, pour autant, pas inquiété les Chartrains. Jérôme Delarue posait alors son temps-mort et la machine se remettait en route (45’, 26-19). En route vers la victoire, sereinement, avec une fin de match sans inquiétude (55’, 32-24 puis 32-27 à la fin du match).

Chartres peut désormais se reposer pendant la trêve avec la satisfaction du travail bien fait. A mi-parcours, le C’CMHB compte 23 points pour un bilan de 11 victoires, un match nul et une seule défaite. Derrière, Nancy n’est pas loin, tout comme Créteil et Saran. La phase retour s’annonce passionnante avec en ligne de mire la Lidl Starligue. Rendez-vous le 1erfévrier pour un déplacement à Nancy qui remettra, à n’en pas douter, tout le monde dans le bain.

Les réactions :

Jérôme Delarue (Entraîneur du C’CMHB) :« Je pense déjà que Cherbourg est arrivé bien diminué. On a réussi tout de suite à se mettre dedans, c’est ce dont j’avais un peu peur en sachant que trois de leur joueurs majeurs n’étaient pas là ce soir. On a réussi à faire un écart. J’aurais aimé qu’on soit un peu plus constant tout au long du match, mais bon, on n’a jamais eu peur. Quand il a fallu remettre une accélération, on a remis une accélération. Maintenant, je connais les derniers matches avant la trêve, ils ne sont jamais simples à gérer. Inconsciemment, on a tous envie de souffler un peu. C’est peut-être un petit peu lié à ça. Au sujet de la phase aller :Bien évidemment qu’on espère toujours avoir un peu plus de points, mais ça serait en demander beaucoup. On a fait une belle première partie de saison, en sachant qu’on est parti un peu dans la difficulté au niveau des matches sur des scores un peu serrés. Puis on a su monter d’un cran en terme de niveau de jeu au fur et à mesure. Et on fait des belles prestations sur la deuxième partie de la phase aller. Le bilan, c’est que je suis très satisfait. J’ai une équipe qui s’entraîne correctement, qui s’entraîne fort. J’ai une équipe qui met de l’exigence. Que demander de plus à un entraîneur. »

Nicolas Tricon (Entraîneur de Cherbourg) : « On était carrément diminué, avec trois joueurs majeurs absents. Après, arbitré comme ça c’est compliqué. Quand on ne te rend pas un ballon, quand ils ont deux voire trois chances en attaque, c’est très compliqué. Ils n’ont pas besoin de ça pour gagner. Nous, on ne démarre pas trop bien. Puis on court après, mais on n’a pas lâché. Nous, pour le moment, on ne lâche pas, on joue tous les matches. On finit à cinq buts, c’est pas mal. On a sauvé l’honneur. Sur la phase aller : On a fait ce que l’on avait à faire. On est à dix points, on joue le maintien. Il faut réaliser une phase retour similaire. A partir du 3 janvier, on est au taquet. Il faut accrocher les cinq victoires nécessaires le plus vite possible. »

La Fiche :

Le C’Chartres Métropole HB bat la JS Cherbourg Handball

Score final : 32-27 (MT 16-10)

Chartres

Grahovac (1 arrêt sur 2 tirs), Candeias (15 arrêts sur 38 tirs), Renaud – Lemarié, N’Diaye (1/1), Feutrier (1/2), Kieffer (2/3), Kudinov (4/7), Onufriyenko (4/6), Cham (4/7), Benezit (3/5), Ben Ali (5/7 dt 3/4 pen), Petiot (0/2), Roche, Mikita (4/5), Tchitombi (4/4).

Cherbourg

Horvat (6 arrêts sur 23 tirs), Busa (4 arrêts sur 19 tirs) – Curcic (1/8), Vallet (0/2), Christin (2/3), Conte-Prat (2/5), Larouche (2/2), Petricevic, Clusel (0/1), Manebard (9/11 dt 1/2 pen), Cardinal (8/13 dt 2/2 pen), David (2/2), Alexandre.

Les autres résultats de cette 13ème journée :

Grenoble – Nancy / - 25-30

Limoges – Nice / - 34-25

Caen – Strasbourg / - 30-30

Saran – Saint-Marcel Vernon / -33-32

Massy – Créteil / - 22-24

Sélestat – Dijon / - 25-25

 

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB