Résumé de match : PROLIGUE // J15 : CHARTRES - GRENOBLE

Chartres – Grenoble / 34-26 – Sans trop de difficulté, Chartres reste maître à domicile

Face à Grenoble, les Bleus n’ont presque pas douté. Sereins dès l’entame, les Chartrains ont fait la course en tête pour s’imposer sans difficulté et conserver leur avance au classement.

Après un court round d’observation durant lequel Grenoble a tenu tête aux Chartrains (5’, 3-3), ces derniers ont rapidement pris les commandes (7’, 6-3). Chartres jouait vite et mettait en place son plan stratégique face à des Grenoblois venus dans la journée avec un effectif réduit. De leur côté, les visiteurs n’avaient rien à perdre. Les Isérois tenaient bon et restaient au contact après un quart d’heure de jeu (16’, 11-8).

C’est alors que les Bleus augmentaient leur avance. Sergey Kudinov puis William Benezit, à la réception d’une superbe relance de Grahovac, scoraient. Le C’Chartres Métropole Handball se mettait légèrement à l’abri et comptait six unités de plus que leur adversaire du soir (20’, 14-8). Valeureux, les Grenoblois grâce à Ryadh Souid ne sombraient guère. Ainsi, lorsque Sergiy Onufriyenko, en jouant rapidement, permettait à Chartres de compter sept longueurs d’avance (27’, 19-12), le GMSH relevait la tête immédiatement pour tourner à la pause à une distance raisonnable (MT, 20-15).

Touchés mais pas coulés

Les Bleus maîtrisaient leur sujet sans totalement être l’abri. Au retour des vestiaires, le capitaine eurélien, Robin Molinié, permettait à son équipe de parfaitement débuter la seconde période (31’, 22-15). Touchés, les Grenoblois ne coulaient pas et au courage conservaient un infime espoir de revenir. A vingt minutes du terme, Marius Randriantseheno, grâce à deux réalisations, réduisait l’écart (40’, 25-21). Durant quelques instants, seul quatre buts séparaient les deux formations.

Chartres n’avait pour autant pas le temps de douter. Très vite, les hommes de Jérôme Delarue reprenaient leur marche en avant (50’, 31-24). De quoi mettre définitivement à l’abri les Chartrains qui s’imposaient finalement sur le score de 34 à 26 à la suite d’un ultime but inscrit par le jeune Mathias Duriaud, rentré quelques instants auparavant.

Sans être à son meilleur niveau, Chartres continue son beau parcours. Avec ce treizième succès en quinze matches, les Bleus comptent toujours quatre points d’avance sur leur dauphin avant d’aller défier Limoges samedi prochain.

Les réactions :

Jérôme Delarue (Entraîneur du C’CMHB) :« Ce qui a été intéressant sur ce match-là, c’est qu’on avait décidé de mettre du rythme parce que Grenoble est plutôt une équipe qui gère le temps. Et le fait de garder ce rythme a été plaisant. Après, on a eu pas mal de sanctions et on a eu du mal en deuxième mi-temps à s’adapter à leur défense étagée, avant de se reprendre. Je suis content de terminer ce périple de trois matches, dont deux longs déplacements, pour débuter l’année. C’est un rythme auquel on n’est pas forcément habitué donc c’est important de solliciter l’ensemble des joueurs. Tout le monde est remis dans le rythme de la saison. Ça y est, on est vraiment reparti et ça fait plaisir de gagner à Cochet et de rester invaincu à domicile. »

William Benezit (Ailier droit du C’CMHB) :« On a mis beaucoup de rythme en première mi-temps. On savait qu’ils avaient le trajet dans les jambes, on s’est dit « il faut qu’on coure ». Je pense qu’en deuxième mi-temps, avec le peu d’avance qu’on avait, on a essayé de se gérer un peu plus, ce qu’on n’aurait pas dû faire. Mais bon, on gagne, c’est le plus important. Au sujet du classement :Même si on a une petite avance, on va jouer tous les matches à fond pour éviter de se retrouver en fin de saison à jouer des matches encore plus difficiles. Si on peut garder ces quatre points tant mieux, si on peut creuser l’écart, ce sera super. »

Aziz Benkahla (Entraîneur de Grenoble) : « Ce soir, on avait rien à perdre. On savait que cela allait être compliqué. Ce n’est pas là qu’on a priorisé pour aller chercher des points. On est parti ce matin de Grenoble avec pour objectif de se battre et de continuer de progresser. Sur la suite de la saison :L’objectif c’est d’aller chercher des points partout dès qu’on pourra. On ne va pas changer notre mentalité et nous allons continuer à faire le forcing pour aller chercher le maximum de points. »

La Fiche :

Le C’Chartres Métropole HB bat le Grenoble SMH Handball

Score final : 32-27 (MT 20-15)

Chartres

Grahovac (9 arrêts sur 27 tirs), Candeias (7 arrêts sur 15 tirs) –  Duriaud (1/1), N’Diaye (0/1), Feutrier (1/1), Molinié (9/12 dt 4/6 pen), Kieffer, Kudinov (5/8), Onufriyenko (3/4), Cham (1/3), Benezit (6/7), Ben Ali (3/5), Petiot (1/3), Roche (2/3), Mikita (1/5), Tchitombi (1/2).

Grenoble

Clot (10 arrêts sur 44 tirs) – Bendjaballah (1/2), Randriantseheno (5/6 dt 2/2 pen), Magoure, Malek (1/3), Ioannou (2/6 dt 0/1 pen), Jourdan (4/9 dt 2/3 pen), Dei Negri, Souid (5/5), Gros (4/4), Brdar (2/2), Abdi (2/10).

Corentin Lochon, journaliste du C’CMHB